La véloroute de la Seine amont se cherche un pilote

Article

Accueil » Actualités » Congrès et journées d'étude » La véloroute de la Seine amont se cherche un pilote

Lors d’une réunion cette semaine le collectif pour la véloroute de la Seine amont a fait le point sur ses travaux et souligné l’importance de cet axe dans une région aussi urbanisée que l’Île-de-France. Il a aussi réfléchi à la question de sa gouvernance.

Plan d’ensemble

La Région d’Ile-de-France ne le sait pas encore assez, son identité, son axe, sa structure, tout lui vient de la Seine, tout s’articule à elle.

Si la véloroute de la Seine aval, de Paris au Havre, se construit tant bien que mal (tout en quittant Paris au plus vite par le nord au lieu de longer le fleuve), et commence à être utilisée, ce n’est pas encore le cas en partie amont, de Dijon à Paris. La première était partie d’en haut, lancée par le préfet Philizot (voir François Philizot quitte la Vallée de la Seine) et son pilote est le Département de l’Eure. Philizot voyait grand, comme Napoléon, qui rêvait déjà de cet axe majeur de Paris au Havre.

Pour la Seine amont c’est un collectif d’une dizaine d’associations qui a lancé l’affaire (voir ici). Lors de sa première réunion plénière, en 20191voir Journée fondatrice pour la véloroute de la Seine en entier l’enthousiasme était palpable. Elle avait permis de mesurer l’attente, notamment politique, sur ce projet. La réunion qui s’est tenue le 17 mai 2023 sur l’île-aux-cerises, à côté de Juvisy, a eu le même effet. 

Un projet reconnu bien que sans existence officielle

On en a parlé comme d’un projet officiel, alors qu’elle n’a encore ni équipe opérationnelle, ni même de pilote politique. Pire, elle ne figure pas dans le projet en discussion de schéma directeur régional d’Île-de-France … Les citoyens pourtant en comprendront vite l’intérêt en tant qu’axe pour se déplacer au quotidien comme pour « sortir » de la région. Ça tombe à pic, le projet de RERvélo vient de perdre son nom pour Vélo-Ile-de-France, ou Vif, plus compréhensible et cessant de coller aux lignes de transport ferré.

Tous à la tribune, de l’agence Paris-région à VNF, de l’Office de tourisme du Grand-Paris-Sud à l’AF3V, de Vélo&Territoires à la coordinatrice de la Seine aval, ont appelé de leurs voeux la création d’un comité d’itinéraire, et surtout la désignation d’un pilote. Pour commencer, il vaudrait mieux qu’elle soit reconnue par la Région-capitale …

Où est le pilote ?

Les regards se sont tournés vers la communauté de communes du Grand Paris Sud, qui construit une voie verte reliant Grigny à Courdraye-Monceau sur 22 km. Mais elle cogne sur l’obstacle de la ville de Melun, qui ne veut rien entendre, nous dit-on, après avoir promis monts et merveilles en 19. Alors le département de Seine-et-Marne, dont le chantier est sur le point de commencer ? 

Le principal dans un projet comme celui-ci est bien la gouvernance. On a affaire à un linéaire sur lequel les communes sont juxtaposées et ne se parlent pas. L’association La Seine en partage, représentée également ce jour, vise principalement à y remédier et à faire émerger des projets communs. Les discussions pourraient s’ouvrir, quitte à avoir une seule entité de Dijon au Havre ?

Pour l’heure je me suis bien perdue ( 2La Seine à vélo, de Paris aux lacs : une expédition agitée) en cherchant à suivre la Seine de Paris aux grands lacs … Quant à mon bon écho sur la sortie aval … il n’est toujours pas pris en compte. Pourtant lui aussi, pour les déplacements pendulaires … je ne vous dit que ça.


Le Collectif associatif « Vallée de la Seine à Vélo » regroupe les associations CycloTransEurope, Fédération Française de cyclotourisme (FFCT), Association pour le développement des Véloroutes et Voies Vertes (AF3V), Fédération pour les Circulations Douces en Essonne, Partage ta Rue 94, Collectif Vélo Ile-de-France et Melun Agglo à Vélo, la Vie à vélo, Vélosud 77.

Voir également la page dédiée.

Cette rencontre était un élément de « 5 jours pour une Seine à vélo de la source à la mer ». Les 4 jours suivants, du 18 au 21 mai, ont été consacrés à des parcours en aval et en amont sur la véloroute. Voir le programme complet.


Sur la Seine à vélo j’ai déjà au moins publié :

Amont

Aval

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1 année

Il l’a déjà parcouru 5 fois, de Dijon à la mer, et ce sera la 6eme en août 2023. Départ de Genève pour Dijon et sources de la Seine. Même s’il faut jouer de la carte Michelin ça se fait bien, même la traversée de Paris ! Ce sera Dijon – Le Havre en 7 jours.

Des informations historiques toujours précises sur ton site, mais TeamVeloEvasion membre signataire du collectif 2019, non invitée en 2023, soutient toujours ce projet. Celui-ci n’a pas (hélas) été initié en aval par l’honorable Préfet en 2016, ni par le Préfet des Marches Rolland, mais par les partenaires et éducateurs vélo du Parc Naturel Régional de Brotonne (dont 2 départements et 1 région) dès 1993. A votre disposition pour en discuter avec d’anciens chargés de mission et moniteurs marche et vélo (FFRP, FFC, Ufolep, DirectionRégionaleSports…) sur les halages de la Seine depuis 1985. Espoirs aboutissent enfin, on avance vite depuis 2016, bienvenu au coordonnateur 2023 😉 !

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits

Exposition Roues libres, la grande histoire du vélo

Une exposition intéressante à Sceaux (sud de Paris) sur les origines du vélo, indispensable pour qui n’a jamais lu de livre sur l’histoire du cycle ! De courts extraits de films, des costumes, des photos, complètent ce tour d’horizon, ou même vous, vous apprendrez quelque chose… A voir !

lire plus