La Seine à vélo est loin d’être inaugurée

Contrairement aux apparences la presse n’était pas conviée à l’inauguration de la véloroute de la Seine. Le Département de l’Eure l’invitait à celle des réseaux sociaux de la véloroute. Il en a surtout profité pour évoquer le pactole qu’allait apporter l’afflux des cyclotouristes. La véloroute elle-même ne sera pas prête avant 2022. 

« Longue de 420 km entre Paris et Le Havre, la véloroute de la Seine à vélo sera officiellement lancée le 15 octobre pour profiter des couleurs de l’automne au fil de l’eau. Son coup d’envoi aurait dû avoir lieu en juin dernier. Finalement, la véloroute de la Seine à vélo sera officiellement lancée le 15 octobre, a t-on appris dans un communiqué ce 7 octobre. » … lisait-on dans Enlarge your Paris le jour même.

Eh non, on le disait depuis 2018 mais là ce n’était que le lancement du site de la Seine à vélo, de la page Facebook et du compte Instagram.

Invitée le 7 pour le 15 à Vernon, dans l’Eure, à une heure de la gare Saint-Lazare et encore dans la zone de transports d’Ile-de-France, la presse n’eut pas droit à une visite du site web de la Seine à vélo, pour lequel elle était réellement invitée, ni d’ailleurs du site en vrai, pour lequel elle croyait être invitée. Les représentants des artisans, des agriculteurs et de l’industrie eurois (vous avez bien lu, exclusivement du département) nous ont surtout expliqué à quel point ils comptaient sur le vélo pour sauver leur économie et combien ils espéraient retirer de l’affaire. 55 € par jour et par personne : ils espèrent concurrencer la Loire à vélo1, et ils y arriveront facilement s’ils mènent correctement leur plan. Car pour eux « la manne financière est considérable », selon le communiqué de presse.

La Seine à vélo … vue partielle !!!

Comme il n’y a pas beaucoup de trains j’ai eu le temps d’aller voir un peu le parcours, sur l’autre rive de la Seine. C’est large et en beau revêtement, et il y a des panneaux, des fauteuils, et même déjà un compteur ! 

Descendre de la gare de Vernon vers la Seine est rapide, et heureusement car les aménagements sont des pièces de musée très incommodes, garanties années 90. Passer le pont … serait comparable à certaines horreurs de la Loire à vélo, mais là au moins on demande aux cyclistes de rouler sur le trottoir.

58 vélos et 120 piétons le 15 octobre 2020 vers 16 h 30
Et pour Gaillon ou Elbeuf, c’est de quel côté ?

Le site internet n’en est qu’à ses débuts. Dans l’Eure il n’y a encore qu’une trentaine d’établissements, de tous ordres, qui soient labellisés Accueil vélo, ce qui ne fait pas beaucoup d’hébergements et c’est la même chose sur le reste de l’itinéraire, comme je l’ai vu sur le site. 

Des problèmes de pilotage ?

Le département de l’Eure est pilote du projet, qui avait été initié par l’Etat dans le cadre du Grand Paris2, du Havre à Paris ou de Paris à la mer3.
De Paris vous ne verrez pas la Seine car si la dernière boucle est superbe et offre une entrée prestigieuse avec la tour Eiffel en ligne de mire, c’est la Seine-Saint-Denis qui l’a emporté. La Région capitale ne participe pas au comité d’itinéraire, et on me souffle qu’il n’y a sans doute pas de pilote dans la petite-couronne. Pourtant nombreux y sont les problèmes, par exemple faire se rabouter les morceaux, et pas seulement sur le pont d’Epinay, à cheval sur deux départements. Il y a aussi le problème de la fusion en cours des deux départements de l’ouest francilien.
En tous cas l’itinéraire francilien a le don de surprendre, il arrive même qu’on ne sache vraiment pas qui a pu décider, me dit une francilienne qui connaît bien le terrain, et il peut laisser de mauvais souvenirs à moins que vous sachiez rouler entre les rails d’un tramway qui n’a même pas de surlargeur ou que vous ayez un vrai don de divination.
Le comité d’itinéraire étant réservé aux seuls « financeurs »… la coordination est forcément insuffisante, sans même parler de qualité commune.

Dans l’Eure le balisage est fait (« 1000 panneaux pour 120 km, au moins un tous les km »), nous a-t-on affirmé, pour les autres départements on l’espère, «s’ils ont fait ce qu’ils devaient». Nous n’avons rien obtenu d’autre de cette conférence de presse portant sur la véloroute de la Seine. D’ailleurs nous n’avons même pas vu de carte d’ensemble du projet. Vacances oblige je n’ai pas plus d’informations sur l’avancement des chantiers. 

Deux cartes et seulement deux nous ont été présentées lors de l’inauguration du site de la Seine à Vélo…

En vrai la Seine à vélo est une bonne opération pour l’Eure, ce département collé entre «vraie» Normandie et Ile-de-France. Il en profite donc pour nous faire voir sa carte des voies vertes. La plupart sont très chouettes, je les connais, bien que parfois elles soient déjà pas mal usées et avec des points noirs qui restent bien noirs4. La Seine à vélo n’y occupe qu’un petit coin, elle est repérable à son numéro, le v33.
Peu vous importe, s’il est vrai que le jalonnement est fait vous pouvez tenter l’aventure. Le Havre, Rouen, Mantes … sont desservies par la gare Saint-Lazare et des hôtels, il y en a dans toutes les villes. L’inauguration n’aura pas lieu avant fin 2021, et encore si le virus veut bien. Cela aura au moins laissé du temps pour avancer dans les travaux, en Seine-Maritime et en Ile-de-France, et même dans l’Eure. Et comme annoncé, en laissant chaque département faire sa propre fête …

Pour le détail de l’itinéraire c’est donc dans le site
La Seine à vélo, itinéraire cyclable de Paris à la mer.

D’après le site officiel le balisage est fait dans le Val d’Oise, l’Eure, le Calvados et la Seine Maritime. A Plaine Commune, dans les Yvelines et les Hauts-de-Seine il serait en cours et pour Paris il ne serait même pas envisagé. France vélo tourisme (ce sont les mêmes, qu’il est difficile de soupçonner de vouloir nuire) nous déclare que la véloroute est ouverte… mais nous permet de voir que tout n’est pas encore aménagé, même dans l’Eure, par exemple de Vernon à Saint-Pierre du Vouvray (60 km). Le site nous alerte aussi fréquemment sur la présence de camions et de fortes côtes. Nous sommes encore un peu loin de l’inauguration. 

Ce 15 octobre la radio locale était là : Radio Cristal, 17 octobre
Paris-Normandie aussi : Département de l’Eure, le site Internet La Seine à vélo a été lancé à Vernon
Sortir à Paris n’était pas là, il a donc parlé de l’inauguration de la véloroute. De même Le RoutardParis-zig-zag, et Yvelines Tourisme, qui auraient pu vérifier leurs informations, comme le Figaro un peu plus tard, et ça continue … Allons, l’essentiel c’est que vous veniez.  

—§—

A noter qu’il existe une page Facebook, et que celle-ci ne prétend nulle part que l’itinéraire est inauguré ! En date du 15 octobre : C’est le grand jour, c’est désormais officiel : le site internet de La Seine à Vélo est désormais en ligne.

Ajout tardif : Le 1er octobre 20, ou la veille, le maire du Havre et la maire de Paris avaient réaffirmé  « leur souhait d’avancer sur le projet d’un Grand Paris, projet phare lancé en 2008 par le président Nicolas Sarkozy, allant jusqu’au Havre en passant par Rouen » (Batinfo, 1er octobre 2020). « Le Grand Paris n’a de chance de réussir que si le président de la République, lui-même, s’y met« , a prévenu Nicolas Sarkozy.   

Notes

  1. Les dépenses par jour et par visiteur sont évaluées, en 2018 sur la véloroute du littoral atlantique, à une somme allant de 62 à 70 € selon que la zone est plus ou moins touristique.
  2. Sur le lancement, en 2016, du projet, voir mon article La Seine à vélo, un projet de véloroute qui démarre très bien.
  3. Sur la gouvernance, vous pouvez parcourir mon article La véloroute de la Seine sera inaugurée en 2020.
  4. Pour voir des vieux aménagements qui datent ou qui ne sont jamais faits, aller sur mon article Grandes promesses de la véloroute de la Seine.
Print Friendly, PDF & Email

6 réflexions au sujet de “La Seine à vélo est loin d’être inaugurée”

  1. Pour le petit rouleur les étapes sont nécessaires. Pour un parcours de plusieurs jours il reste toujours à résoudre « Le retour ». Bus? Train? Sauf à créer des boucles intéressantes, le problème est là.

    Répondre
  2. Normand je suis, et grand pratiquant des trains à une époque (mais je préfère mon vélo). M Mélou pose une question très importante, comment gérer un voyage à sens unique à vélo ? La Région Normandie a un GROS problème avec la SNCF, elle a repris depuis peu la gestion des trains mais c’est encore une catastrophe : retards quotidiens, annulations à la dernière minute, saturation des voitures, matériel usé. IL reste encore beaucoup de trains type « Corail », je les aime bien , ils sont confortables, mais il faut « porter » son vélo dans la voiture. Je ne connais pas de bus porteur de vélo.
    La Région, sous la pression des voyageurs réguliers, met la pression à la SNCF mais ce problème s’aggrave plus qu’il ne s’arrange. Le partage des trains avec vélo sera loin d’être sur le podium des préoccupations au vu des soucis actuels avec des voyageurs pédestres.
    De plus vous connaissez les quais à Saint Lazare ? Tout est géré par des portiques, c’est bien pour pousser des troupeaux de voyageurs mais en vélo c’est une catastrophe. A suivre.

    Répondre
    • Les portiques à Saint-Lazare ont tué l’atmosphère de la salle des Pas-perdus, mais pour les vélos il est très facile de passer par le portique prévu pour les handicapés ou personnes encombrées de poussettes d’enfant ou gros bagages.

      Répondre
  3. Bonjour à tous, Je connais la partie Yvelines, encore en aménagement provisoire pour partie … alternant de bons tronçons et des horreurs comme ce portail à bascule infranchissable à moins de mettre le biclou à la verticale vers l’usine Renault de Flins 😉 avec un peu de chargement ça fait de l’exercice !

    Répondre
    • Dans le genre anti-vélo, il y a aussi Nanterre… tourniquet infernal deux fois puis passerelle menaçant ruine avec escaliers munis d’une gouttière d’un seul côté et ascenseur vandalisé …

      Répondre
  4. Claudio a parcouru 5 fois les routes longeant la Seine depuis la source, et s’est régalé malgré quelques galères et errances, notamment du côté du Havre et de l’arrivée à Rouen. Pas facile, mais je crois que progrès ont étés réalisés depuis. Une nouvelle bambée était prévue cette année 2020, mais c’est bien sûr raté et reporté en 2021 ou bien aux calendes grecques.

    Répondre

Laisser un commentaire