Où laisser son vélo dans la journée ou le soir ?

Article

Accueil » Lectures et Documents » Guides » Où laisser son vélo dans la journée ou le soir ?

par | Déc 30, 2023 | Guides | 2 commentaires

Gautier vit et roule en ville, il est même vélotafeur depuis un an. Il découvre qu’on ne laisse pas son vélo n’importe où pendant le ciné, ou, encore pire, le réveillon ! Il a donc créé l’appli Velo Parkr, qui permet de trouver un emplacement pour vélo, gratuit ou payant, n’importe où en France (hexagonale et outre-mer) !

La source des informations est en open data, open street map bien sûr mais aussi services techniques locaux, principalement Bordeaux, Dijon, Lyon, Metz, Nantes, Paris et Ile-de-France, Rennes, Rouen, Saint-Nazaire, Strasbourg et Toulouse.

L’utilisation de l’appli est aussi gratuite que ses sources d’information.

Par ailleurs, il est possible de renseigner l’intégralité des informations sur son vélo dans l’application (immatriculation, couleur, cadenas, etc.) et d’indiquer où il est garé. Ce sera utile lorsque malgré tout votre vélo se sera fait voler et qu’il faudra le déclarer à son assureur et à la police. 


Velo Parkr est uniquement disponible pour iOS, pour le moment, et peut être téléchargée à cette adresse :
https://apps.apple.com/fr/app/velo-parkr/id6463756472.

Cette appli a été ajoutée à la documentation complète sur les modes de stationnement : Le point sur le stationnement des vélos

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
S’abonner
Notification pour

2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Promeneur
6 mois

Un vélo la nuit, on ne le laisse pas dehors. Il doit être hors de la vue dans un local fermé à clé avec l’anti-vol en place ou dans l’appartement. Même un vélo minable peut-être vandalisé.

Dans la journée, une journée entière, pareil.
Rien de tel qu’un pliant voir un commuter (vélo très compact, permettant la multimodalité des transports). Vous pouvez le ranger dans votre bureau.
Exemple : un pliant de Decathlon à 849 €

Si je dois le laisser quelques heures ou si j’ai une crainte, mon pliant (pas compact) non seulement je l’accroche avec l’anti-vol, mais aussi, j’enlève les pédales qui sont amovibles.
Dernièrement, je voulais visiter le cimetière Montparnasse. Il y avait un parking à vélo, dans une rue proche pas achalandée, c’est ce que j’ai fait.

Adrien
5 mois
En réponse à  Promeneur

Il y a aussi des gens qui ont un tout petit appartement, en haut d’un immeuble ancien, sans ascenseur, et qui n’ont pas les moyens d’acheter un vélo pliant pour remplacer le grand vélo non pliant hérité de leur grand mère (et qui donne pleinement satisfaction)…
On stationne son vélo où on peut, parfois.

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits