El camino del norte

Article

Accueil » Lectures et Documents » Guides » El camino del norte

Ce guide propose « l’autre » chemin de Saint-Jacques, celui du nord, qui suit le littoral atlantique depuis Irùn jusqu’à Tapia de Casariego, et ne rejoint le camino frances qu’à Arzua. Il vient de paraître. 

Beaucoup moins fréquenté que celui des Français, son charme est plus discret mais également saisissant, tous ceux qui l’ont emprunté vous le diront. Pour autant s’il était plus facile cela se saurait, c’est même plutôt l’inverse. C’est pourquoi il a souvent servi de trajet de retour. 

Les hébergements sont bien répartis et suffisants, sauf peut-être au coeur de l’été, période où d’ailleurs les prix augmentent. Comme en hiver beaucoup ferment, choisissez l’automne, plus sèche, ou le printemps, plus humide, pour faire le voyage. 

Le guide espagnol que je vous présente donne ces informations et beaucoup d’autres, et il est vrai que pour en bénéficier il faut pouvoir lire l’espagnol. Par contre pas de problème avec les cartes et les courbes de niveau. Les renseignements tels que dormir, comer, talleres de bicicletas… se comprennent quant à eux facilement. 

De toutes façons le chemin de Saint-Jacques n’est pas une promenade, il est difficile et il est en Espagne. Au début du parcours il est même en terre basque. Votre salut y réside. 

Pour les modernes la trace GPS sera disponible en téléchargement, ce qui semble utile car le fléchage n’est pas aussi suivi que sur le chemin habituel. 

Le problème principal étant le retour depuis Saint-Jacques, le guide nous en donne plusieurs clés. L’une est de rentrer à vélo, mais pour les autres cas le guide semble conseiller d’expédier votre vélo à part et de rentrer peinardement en train ou en autocar, et vous donne les adresse adéquates. S’il ne reste que ça à traduire vous trouverez ! 

El camino del norte
Camino de Santiago de la costa en bicicleta. 

Petirrojo ediciones, 16 etapas, 872 km. 
Première édition, mars 2019
18 €
Vente en librairie ou par correspondance directement auprès de l’éditeur : www.guiasbicimap.com

Le guide de la route classique est également disponible : El camino francès.

Pour la partie française les guides Namur-Tours à vélo et Tours – côte basque à vélo, réalisés par l’association CyclotransEurope, donnent l’itinéraire de la route de Saint-Jacques sur notre territoire. Ils ne veulent pas l’avouer mais c’est bien ça. A l’échelle européenne c’est l’eurovelo-route 3, ou Pilgrims radweg. Heureusement l’itinéraire retenu passe par Paris, Poitiers, Angoulême, Bordeaux et Notre-Dame des cyclistes… on n’a donc pas tout perdu. Mieux-même, ils traversent la frontière à Irùn. Ils sont aux éditions Chamina. 

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur :
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Max
5 années

Bonjour, ce chemin peut-il se faire en vtc ?

5 années
En réponse à  Max

Bonjour Max. Je suis le co-auteur du guide.
La réponse est oui, mais il faudra bien étudier les indications du guide (notes, profils, etc.) et prendre les petites routes parallèles lors de grosses difficultés. Toutefois certains chemins de terre sont accessibles à vtc.

Dominique Perruchon
5 années

On en parlait depuis longtemps, et le voila ! On rêve des autres volumes au coeur de notre hexagone.

Virgi
4 années

Bonjour, je compte emprunter ce chemin pour mon périple cet été avec un vélo gravel chargé, est-ce-que les itinéraires proposés sont envisageables avec ce genre de vélo ? Merci d’avance pour les infos !

Virgi
4 années
En réponse à  Isabelle Lesens

Alors je sais bien que ce n’est rien de plus, je ne le disais sans aucune prétention… Bref. Mais ma question était surtout de savoir s’il fallait un bon vtt pour les chemin ou si un gravel et/ou randonneuse passait. Car pour certains périple ce n’est pas le cas. Tout simplement. Merci.

4 années
En réponse à  Virgi

Bonjour Virgi. Il n’y a pas de problème. La variable n’est pas le vélo sinon le désir d’aventure de chacun/e. En effet, ce chemin peut être simple ou dur suivant les options que vous choisirez. Il y a du relief et suivre le chemin le plus proche de l’original est ardu, mais il y a toujours une option route. Le premier tronçon jusqu’à Santander est très dur, même sur route. En géneral la beauté des paysages en valent l’effort. Bon voyage.

Virgi
4 années
En réponse à  Bernard

Merci… La réponse recherchée était simplement celle-la ! Merci beaucoup et bravo pour le livre que je viens de recevoir ! Bonne route à vous !

Dauriac
4 années

J’ai acheté le livre mais j’aimerais télécharger la trace gps. Où est-elle trouvable? Merci.

Corinne
4 années

Pouvez-vous me dire où on peut louer des vélos de Santander à Santiago? On voudrait le faire en vélo électrique.

Godin
3 années
En réponse à  Isabelle Lesens

Bonjour
Question redondante certainement .
J’ai un vélo électrique vtc ….et 73 ans
J’ai fait le camino Frances à pied il y a 20 ans dans son intégralité . J’ai souvenir de routes pas toujours très praticables pour ceux qui le faisaient à byciclette . Est ce le cas pour el camino del Norte ? Je déteste les chemins trop gravilloneux ou caillouteux . ( chute ) Avez vous plan B Explicite à proposer sur votre guide Qui ne soit pas des nationales aussi ?
Merci à vous

Mourad
3 années

Bonjour, nous souhaitons faire cette itinéraire cette été avec nos deux enfants de 8 et 10 ans. Pourriez-vous nous dire le niveau de difficulté ? Les étapes proposées dans le guide sont de combien de kilomètres ? Existe-t-il des itinéraires alternatifs et moins difficiles.

Garmendia, Heng
3 années

Nous envisageons de faire ce chemin vers le 10 octobre prochain. Pensez vous que ce soit possible? Merci

Agenda

Évènements à venir

En Bref

Lectures & Documents

Actualités & Récits